Iron Kingdom: Intrepid Investigators

Scenic route to Bainsmarket

Du bruit vient de l’arrière du train. Mais j’arrive tout juste de là! Pas question de prendre un risque, je me dirige vers la cabine et lance un regard insistant vers Garrett en faisant signe de me suivre rapidement. Alors que je me redirige vers la source du tumultes et que les cris s’intensifient, Victor et les autres me rattrapent à cause de la circulation dense de gens qui fuient la scène.

À l’intérieur, tout se passe vite: des Thralls à demi couverts s’attaquent aux passagers alors qu’une mystérieuse personne voilée semblent orchestrer le tout. Je saute dans la mêlé pour tenter de sauver le plus de passagers possible. Victor, Garrett et Sam me suivent de près et je sens qu’on est capable de prendre le dessus afin de ne pas se faire retarder plus longtemps pour notre mission.

Un gigantesque Thrall, qui dépasse de plusieurs têtes les autres passagers, le voit autrement. Il me charge à travers tous les autres passagers, passant au travers comme si de rien n’était. C’est la première fois que je vois quelque chose du genre, et j’espère bien la dernière. Après un coup presque fatal et une retraite, le Thrall me poursuit à l’extérieur du wagon et m’assome, tout devient noir.

Je me réveille ligoté dans le dernier wagon, en hotage avec le reste de mon groupe. Des passagers qui n’ont pas réussi à s’enfuir visiblement sont gardés à vue par quelques Thralls au fond. Garrett et Sam réussissent alors à détourner l’interrogatoire que la Thamarite semblait vouloir faire à notre endroit. elle est définitivement après les mêmes objets que nous, et semble intéressée par l’information qu’on aurait. Les deux réussissent à donner un peu d’info tout en proposant un deal: nous libérer et qu’on retrouve les objets pour eux étant qu’on a seulement besoin de l’info du “vrai” voleur. À ce moment là, le wagon voisin se fait attaquer par un gigantesque warjack qui scie la carcasse et les roues comme pour le ralentir et/ou essayer de rentrer. La thamarite et son gros Thrall vont se battre dans le wagon voisin. Le train ralentit, et après quelques échanges de cup de feu avec le warjack, on s’enfuit du train en mouvement dans la nature. Autre blackout.

Je me réveille avec Victor au dessus de moi pendant que je reprends mes esprits. J’suis encore désorienté, mais j’arrive, avec les rails du chemin de fer et ma carte de Cygnar de nous diriger dans la bonne direction. Faut croire que toutes mes balades quand j’étais jeune dans le wilderness de Ord ont fini par payer, sinon je n’aurais pas pu retrouver notre chemin aussi facilement. Mis à part un gros loup un peu trop curieux, on réussit à arriver à Bainsmarket.

À Bainsmarket, on fait un croche par la milice pour aviser de l’attaque sur le train et de sa position sur le chemin pour qu’une mission de secours des passagers soit mise en branle. Ensuite, on trouve dans une taverne Allister, un contact de Garrett qui nous explique que sa compagnie a traité les boites, mais qu’il y a eu du grabuge dans l’entrepôt où elles étaient entreposées. On a rendez-vous avec lui le lendemain pour aller visiter l’entrepôt et voir si les boites y sont toujours. Sam prend le poul de la populace pendant ce temps là (Streetwise).

Crevé de notre journée, on se rend à la caserne du Knight of the Prophet et grâce à Victor, on obtient un dortoir pour la nuit pour notre groupe dans une tente. Tout le monde semble vouloir relaxer et/ou faire sa petite affaire, alors je quitte pour aller souper seul et essayer d’étudier d’un peu plus près le livre de la Thamarite trouvé dans le sac que j’ai pris avant qu’on saute du train. J’espère bien qu’on pourra y trouver quelque chose d’utile, et surtout, que les boites seront toujours là demain…

View
Slumming it in the sewers

Parfois, j’me demande si je devrais être un peu plus sélectif des bourbiers dans lesquels je suis prêt à m’enfoncer pour trouver la vérité…

Aujourd’hui, nous avons été à la résidence de Sir Graen. La politique et les façades n’ont jamais été mon fort, c’est pourquoi d’ailleurs je laisse la bureaucratie à ma femme dans les relations de notre famille. Après s’être heurté à un poste de péage déguisé en garde, un majordome qui me faisait grincé les dents, nous avons finalement parlé à l’employeur, qui s’est tenu à nous dire le minimum d’informations possible à part ce que je savais (voir courriel du 6-7 janvier intitulé “Game Iron Kingdoms”).

Après s’être assuré que le paiement serait fait, via des voies détournés à travers les échanges commerciaux (j’vais devoir vérifier avec Eliane pour débloquer les paies à distribuer aux autres), nous nous sommes dirigés vers le lieu présumé du vol. N’étant pas trop au fait des habitudes des gens du peuple…de ce secteur, Pax et Sam se chargent d’interroger les marchands localisés près du lieu du vol. Gardant un oeil sur la foule, nous remarquons des gens s’éloignant, et d’autres qui s’approchent. Alors que Sam trouvent finalement un vendeur prêt à nous donner des détails, celui-ci se fait pousser par un brigand, accompagné de d’autres qui s’enfuit.

Nous réussissons à en capturer un, inconscient, le ligoter, et pister les autres vers une entrée d’égout. Bien que l’odeur soit désagréable, les surfaces glissantes de matière qu’on ne préfère pas identifié, nous poursuivons notre chemin, à la recherche des bruits et des pistes. Avançant furtivement et aux aguets des détails, Victor et Mat se font embusquer par des hommes lézards, les attirant tour à tour dans les flots. Après quelques décharges de pistolet, de sorts, et d’épées, nous terrassons les lézards et poursuivons les pistes.

Arrivés à un carrefour, Victor remarque des pistes de l’autre côté. Mat tente la traverse, et trouve que des marches sont présentes, permettant la traverse avec de l’eau à hauteur de mi-torse. Me dévêtissant partiellement, je fais la traversée, tentant de mon mieux pour rester le plus propre, me rhabillant une fois rendu, après avoir retiré le plus possible de la matière sur mois. Étonnamment, Pax traverse nu comme un ver. J’ignore si les coutumes de où elle vient sont différentes, particulièrement lorsqu’elle envisage de continuer son périple dans les égouts nue.

Footnotes:
Gain:
Pay (a valider avec Eliane avant distribution)

Dépenses Personnelles (so far):
5 balles (2 GC)

Fin Extrait

Autres Récompenses:
1 xp (total 2xp : level up! 2 ranks dans des occupationals (non-military) skills).

View
Defusing an explosive infestation

Extrait de journal

C’est rafraichissant de voir un groupe qui fonctionne bien ensemble avec un plan. Aujourd’hui, à titre de rodage de nos aptitudes en tant que groupe, nous avons fait un peu de nettoyage de Skigs dans Corvis. Bien que surpris par leur comportement dans un premier entrepôt de nourritures, nous avons pu dispenser une dizaine de ces rongeurs avec une relative aise. Nous avons perdu quelques balles à ces créatures, et “Mat” a appris ce que fait un Skig qui a mangé de la poudre à cannon. Heureusement, le prêtre du groupe a pu penser les blessures avant que l’on parte à la recherche d’un possible nid (une piste sortait de l’entrepôt).

La piste se dirigeant vers un entrepôt de munition, disons que la prudence était de mise. Cet entrepôt avait une importante livraison ( le mentionner à Eliane, un potentiel de vente de produits à ceux recevant la livraison), donc nous devions faire notre possible pour sortir les Skigs et s’en débarrasser sans faire sauter l’entrepôt. Moi et Mat guettions le trou de l’extérieur, préparant à disposer des Skigs de manière sécuritaire, alors que les autres membres du groupe poussèrent les Skigs vers cette sortie. Nous avons pu disposer de pratiquement tous les Skigs. Un à été détruit par un steamjack, réduit en bouilli. Demain, nous rencontrerons les propriétaires de l’entrepôt, pour avoir un dédommagement supplémentaire (un entrepôt de munitions libéré des Skigs de manière sécuritaire, ça doit bien valoir plus que le bounty de la ville…et au pire, on aura le dédommagement du bounty perdu au main du jack).

Footnotes:
Gain:
18 skigs en bounty, 5GC chaque, splitté au groupe: 18GC / personne

Dépense Personnelle:
10 balles → 4 GC

Fin Extrait

Autres Récompenses:
1xp

View
Welcome to your campaign!
A blog for your campaign

Wondering how to get started? Here are a few tips:

1. Invite your players

Invite them with either their email address or their Obsidian Portal username.

2. Edit your home page

Make a few changes to the home page and give people an idea of what your campaign is about. That will let people know you’re serious and not just playing with the system.

3. Choose a theme

If you want to set a specific mood for your campaign, we have several backgrounds to choose from. Accentuate it by creating a top banner image.

4. Create some NPCs

Characters form the core of every campaign, so take a few minutes to list out the major NPCs in your campaign.

A quick tip: The “+” icon in the top right of every section is how to add a new item, whether it’s a new character or adventure log post, or anything else.

5. Write your first Adventure Log post

The adventure log is where you list the sessions and adventures your party has been on, but for now, we suggest doing a very light “story so far” post. Just give a brief overview of what the party has done up to this point. After each future session, create a new post detailing that night’s adventures.

One final tip: Don’t stress about making your Obsidian Portal campaign look perfect. Instead, just make it work for you and your group. If everyone is having fun, then you’re using Obsidian Portal exactly as it was designed, even if your adventure log isn’t always up to date or your characters don’t all have portrait pictures.

That’s it! The rest is up to your and your players.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.